Eglise Saint-Pierre – Saint-Paul

L’église Saint-Pierre – Saint-Paul est connue dès 1115 mais ne conserve de son état primitif que la base du clocher, le reste étant reconstruit entre 1648 et 1687.

Une grande sobriété caractérise l’extérieur de l’édifice. Les façades latérales sont rythmées de baies en plein cintre et d’oculus alternant avec des contreforts. Au nord-ouest, au-dessus du portail Louis XIII, un fronton et trois oculus soulignent la structure pyramidale du toit.

A l’intérieur, la nef est bordée de deux bas-côtés, surmontés de tribunes. Depuis 1983, un orgue constitué de deux buffets symétriques surplombe la nef. De part et d’autre du chœur, deux chapelles sont décorées de peintures datant de la fin du XVIIe siècle. Au sud, les lances, les marteaux, les tenailles et les dés qui décorent la voûte symbolisent la Passion du Christ ; au nord, des emblèmes de l’ancien testament se rapportent à la Vierge (tour d’ivoire, arche d’alliance). Dans le chœur, un autel en marqueterie se dresse devant un triptyque peint par Nicolai Greshny (artiste russe contemporain). Le retable, en trompe l’œil, est orné en son centre d’une œuvre du XVIIIe siècle, représentant Saint-Pierre et Saint-Paul.

A VOIR EGALEMENT
Ancien couvent
En savoir +
Le moulin des Ayes
En savoir +
Fontaines et bassins
En savoir +
Aqueduc
En savoir +