Coeur de Ville : les enfants photographes

Pendant l’année 2015-2016, l’association la 37e vue a assuré auprès des enfants des écoles de Crolles des animations d’initiation à la photographie. Ce travail a été exposé à la Médiathèque intercommunale Gilbert Dalet durant le mois de septembre 2016.

 

dscf4465-copie

Photographier au sténopé

Le sténopé est un dispositif optique très simple : une chambre noire, munie d’un trou minuscule et d’un « obturateur » élémentaire pour fermer et ouvrir l’entrée de la lumière.

L’image du paysage extérieur se projette alors à l’intérieur de la boite. Il suffit alors de « capturer » l’image sur un papier photosensible qui devra ensuite être développé.

Le dispositif est extrêmement rudimentaire, mais il permettra réellement de faire des images, en réalisant tout de A à Z, depuis la construction de l’appareil photo jusqu’à l’image finale.

 

dscf7115-copie

 

Construire un appareil photo

Après quelques notions simples sur ce qu’est un appareil photo, ce qu’est la lumière, quelques jeux de découverte du papier photosensible, les enfants se sont attaqués à la fabrication des appareils à sténopé : une boîte à thé, à café ou autre ramenée de la maison, de la peinture, de la colle, un bout de feuille de métal, une aiguille, de la feutrine et des ciseaux, chacun construit son appareil, puis apprend à l’utiliser en l’essayant. C’est l’occasion de comprendre très vite quelques principes photographiques : intensité de la lumière, temps de pose, cadrage…

 

groupecrolles-1

 

Et maintenant, on prend quoi en photo ? 

Différents champs d’application, dans et autour des écoles, ont été explorés avec les groupes d’enfants. Avec deux de ces groupes, le travail s’est fait en lien avec l’opération « Coeur de Ville » : nous sommes allés photographier des lieux de la commune concernés par le périmètre de l’opération. Nous l’avons fait avec les boîtes des enfants, mais aussi avec des boîtes fournies par l’animateur. Le sténopé, avec ses poses très longues (de quelques secondes à plusieurs minutes pour prendre la photo) et ses déformations optiques dues à la forme de la boîte, est adapté à la photographie de paysage et donne des images très particulières.

Ces prises de vues ont été encadrées par Benoît Capponi.

 

 

Photographies prises par des enfants de l’école Cascade lors d’un Parcours Découverte. 

Au cours d’une déambulation dans les rues entre l’école et la place de l’église les enfants ont choisi des éléments, des endroits de la ville à photographier. La prise de vue dans le miroir re-cadre ce choix et le montre alors qu’on lui tourne le dos. Ces prises de vues ont été encadrées par Jérôme Stefanini.